Votations : nos mots d’ordre

15 mai 2022

Votations fédérales

OUI à la loi sur le cinéma
OUI à la loi sur la transplantation
NON au renforcement de Frontex

Votations cantonales

NON à l’initiative cantonale « Les plaques moins chères! »

Votations communales de Delémont

OUI au crédit pour l’acquisition des terrains de SAFED

Lire le communiqué

Votations fédérales du 26 septembre 2021

OUI à l’initiative 99%

OUI à l’initiative : taxons le capital plutôt que le travail !

Les inégalités économiques et sociales se creusent. La taxation du travail pénalise les femmes et les hommes qui péniblement souvent touchent des salaires bien faibles. Les plus riches font fructifier leur fortune et touchent des dividendes qui ne sont que faiblement imposés. Il est temps de rétablir un tant soit peu cette situation pour une meilleure redistribution des richesses. OUI à l’initiative 99%. Lire le communiqué

OUI au mariage pour tous !

OUI à l’égalité des droits pour tous les coupes !

Il est temps que tous les couples bénéficient de droits identiques, sans distinction de genre. Un OUI est un pas historique vers l’égalité, il renforce l’acceptation sociales des personnes LGBT et assure une protection renforcées des familles et des droits des enfants! Lire le communiqué

Ci-après nos mots d’ordre aux dernière votations fédérales :

Votations fédérales du 27 septembre 2020

NON aux milliards pour des avions de combat

Notre NON aux avions est un NON à l’armée et un OUI à un monde plus juste

Six milliards pour acquérir des avions de combat et ensuite plus de 12 milliards pour leur exploitation. La Suisse n’a pas besoin de ces équipements onéreux, ridicules juste bons à l’esbroufe militariste. La Suisse n’a pas besoin d’armée! L’argent de la Confédération doit prioritairement aller vers les besoins vitaux de la population : enseignement, santé, formation, soutien aux plus vulnérables et sauvegarde de l’environnement. Lire le communiqué

OUI au congé paternité

Avant le congé parental,  OUI au congé paternité !

La modification de la loi sur l’assurance perte de gains prévoit un congé paternité de deux semaines. Bien que cela soit un tout petit plus, la droite dure représentante des petits patrons ultralibéraux rappe-sous attaque cette microscopique mais importante avancée sociale exigée de longue date par bien des familles. Il faut soutenir cette proposition pour ensuite s’y appuyer et relancer la bataille vers un congé parental de longue durée et plus d’égalité. Lire le communiqué

NON à l’initiative de résiliation

Salaire, droits, travail : tout perdre? NON

Une acceptation de l’initiative de l’UDC aurait des conséquences désastreuses: discriminations et exploitation accrues par le travail au noir et le dumping salarial, retour au système de contingents de travailleurs étrangers exploitables à merci, abandon des contrôles, dégradation des CCT et des salaires minimums. Nous devons renforcer le système en place, renforcer les contrôles et donner les outils législatifs nécessaires pour imposer des sanctions à l’encontre des entreprises malhonnêtes. Lire le communiqué

————————————————————————————————————–

NON à la loi sur la chasse

NON à l’abattage des animaux protégés !

La révision de la loi sur la chasse adoptée par les chambres en septembre 2019 a suscité un débat intense et rencontre des oppositions dans presque tous les partis. Le résultat de la révision de la loi sur la chasse est déséquilibré et met en danger le concept même de protection des espèces. La loi donnerait la possibilité d’abattre des animaux protégés considérés comme indésirables avant qu’ils n’aient causé de dommage. Cette loi affaibli la protection des espèces menacées. NON à la révision de la loi sur la chasse!

NON à l’arnaque fiscale

370 millions pour les classes sociales les plus favorisées. NON !

Nous disons NON à une nouvelle arnaque fiscale sur le dos de la classe moyenne ! Certains partis (notamment le PDC, le parti des familles riches) souhaitent augmenter les déductions pour enfants dans le cadre de l’impôt fédéral direct. Ce qui est présenté comme un soutien aux familles n’est en réalité qu’une arnaque sur le dos de la classe moyenne ! Lire le communiqué